La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry arriva le mardi de Rachel Joyce - XO Editions

Lettre qui allait harold fry 191x300 1Une missive dans le titre, une boîte à lettre dans la campagne anglaise en image, une randonnée en quatrième de couverture : tous les ingrédients étaient là pour attirer mon attention sur un présentoir de la médiathèque de Frontenac. Et ma foi, je n’ai pas été déçue !
Une lettre brève mais grave. Sur fond d’actualité sociétale : séparation de couple, alcoolisme, cancer, Alzheimer, une marche très longue de mille kilomètres du sud au nord de l’Angleterre à travers villes et campagne. La volonté de fer d’Harold qui s’estime si lâche. Son humilité à toute épreuve face aux médias et aux profiteurs. Son amour si fort pour Maureen après 20 ans de séparation de corps et d’esprit dont leur fils est la cause. Certains pourraient dire que ce premier roman de Rachel Joyce reste superficiel ; moi, je l’ai trouvé plein d’émotions incitant à la réflexion. Après 2 jours, je suis encore dedans.
Quant à la carte de l’Angleterre et du parcours d’Harold située au début du livre, j’y suis revenue maintes fois pour imaginer les lieux au fil de sa marche, parfois pénible, parfois jubilatoire, comme chaque longue randonnée, somme toute… Si un jour, je me rends dans un endroit de ce parcours, c’est avec grand plaisir que je penserai à Harold.

Cliquez sur l'image pour aller sur le site de l'éditeur

harold fry rachel joyce

Ajouter un commentaire