Les années d'illusion de A.J. Cronin - Editions C.L.M. Bruxelles

9782253006169 t 1Ce livre m’a été offert. Tiré à 3000 exemplaires par l’imprimerie L.F. DE VOS à Anvers, il est le n° 1043 (sans date).
Duncan, poliomyélite et issu d’un milieu modeste écossais a pour ambition de devenir médecin dès son plus jeune âge. Il se bat à la fois contre son infirmité, sa mère et son entourage pour atteindre son but et rien ne l’arrêtera.
J’ai été surprise par cet écrivain anglais dont l’œuvre romanesque s’étale sur un demi-siècle, de 1930 à 1980.
Lui-même médecin en neurologie, il est difficile de faire la part entre la fiction et l’autobiographie. Difficile également pour qui ne connait pas sa nécrologie de déterminer l’époque dans laquelle s’inscrit le roman. On devine que nous sommes aux prémisses de la neurochirurgie qui relève plus ici du miracle effectué par un guérisseur que du plan d’action méthodique d’un médecin, du moins tels que sont narrés les différentes situations rencontrées dans le livre (opération du bras de Duncan qui retrouve toute sa mobilité, recomposition de la colonne vertébrale du Dr Murdoch).
Tout l’intérêt de l’histoire se trouve dans l’intemporalité des personnages :
- Duncan, très ambitieux mais courageux qui finit par revenir à sa vocation première : celle de terrain et de médecin des pauvres
- Anna, grande chirurgienne mais manipulatrice au sens propre comme au sens figuré
- Margaret et Euen, puants de par leur statut social…
Une fin un peu trop fleur bleue à mon goût : ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants ! En revanche, des lieux qui m’ont enchantée. Le tout étant sans conteste à resituer dans son époque, cette lecture m’a été agréable.


Cliquez sur l'image pour aller sur le site de l'éditeur (Livre de Poche)

années d'illusion A.J. Cronin

Ajouter un commentaire

 
×