Une chrysalide s'envole vers l'infini

infini.jpg 

Je fais mes courses lorsque j’entends, derrière moi, une voix de femme qui m’appelle : c’est Anne, la vidéaste du projet qui m’a filmée lors de notre marche du 5 janvier dernier. Elle m’annonce que l’atelier est en cours d’installation près de la mairie et elle me demande si je peux passer voir François afin qu’il me présente ce que notre marche lui a inspiré.
Je me rends donc de ce pas à l’atelier. Je m’en doutais un peu ; le moment fort que François a retenu est celui de l’ouverture du chemin de la messe sur la plaine, l’église de Jouars et son cimetière, accompagnée de mes paroles : c‘est ici que mon père disait qu’il s’envolait vers l’infini !
François a prévu de réaliser une chrysalide géante et de l’installer à cet endroit, dans l’axe de l’église, au milieu des champs, de blé, souhaite-t-il ! L’atelier ouvre ses portes dimanche 31 mars.

chrysalide

Ajouter un commentaire